[[man_de_lscpu]]

Différences

Ci-dessous, les différences entre deux révisions de la page.

Lien vers cette vue comparative

man_de_lscpu [2016/03/30 15:33] (Version actuelle)
Ligne 1: Ligne 1:
 +==== Manuel de la commande "​lscpu"​ ====
 +
 +<​code>​
 +LSCPU(1) ​                                                 Commandes utilisateur ​                                                ​LSCPU(1)
 +
 +
 +
 +NOM
 +       lscpu - Afficher des informations sur l'​architecture du processeur
 +
 +SYNOPSIS
 +       lscpu [-a|-b|-c] [-x] [-s répertoire] [-e[=liste]|-p[=liste]]
 +       lscpu -h|-V
 +
 +DESCRIPTION
 +       lscpu collecte des renseignements sur l'​architecture processeur à partir de sysfs et /​proc/​cpuinfo. La sortie de la commande peut
 +       être optimisée pour l’analyse ou pour faciliter la lecture. Par exemple, le nombre de processeurs,​ de processus légers, de cœurs,
 +       ​de ​ sockets et de nœuds NUMA font partie des renseignements. Des renseignements sont aussi fournis sur les caches et les partages
 +       de cache, la famille, le modèle, le BogoMips, le boutisme et la révision.
 +
 +       Les options ayant pour résultat un tableau en sortie ont un argument liste. Utilisez cet argument pour personnaliser la sortie de
 +       ​la ​ commande. ​ Indiquez ​ une  liste  d’étiquettes ​ de  colonne ​ séparées par des virgules pour limiter le tableau en sortie à ces
 +       ​colonnes dans l’ordre indiqué. Consultez COLONNES pour une liste des étiquettes de colonne possibles. Les étiquettes ​ de  colonne
 +       ne sont pas sensibles à la casse.
 +
 +       ​Toutes ​ les  colonnes ne sont pas prises en charge sur toutes les architectures. Si une colonne non prise en charge est indiquée,
 +       lscpu affiche la colonne, mais ne fournit pas de données pour cette colonne.
 +
 +
 +   ​COLONNES
 +       ​Remarquez que la topologie des éléments (cœur, socket, etc.) utilise des identifiants uniques successifs commençant à zéro, ​ mais
 +       les numéros logiques de processeur suivent le noyau qui ne garantit pas de numérotation séquentielle.
 +
 +       ​CPU ​   Le numéro de processeur logique d’un processeur tel qu’utilisé par le noyau Linux.
 +
 +       ​CORE ​  Le numéro de cœur logique. Un cœur peut contenir plusieurs processeurs.
 +
 +       ​SOCKET Le numéro de socket logique. Une socket peut contenir plusieurs cœurs.
 +
 +       ​BOOK ​  Le numéro de livre logique. Un livre peut contenir plusieurs sockets.
 +
 +       ​NODE ​  Le numéro de nœud NUMA logique. Un nœud peut contenir plusieurs livres.
 +
 +       ​CACHE ​ Renseignements sur la façon de partager les caches entre processeurs.
 +
 +       ​ADDRESS
 +              L’adresse physique d'un processeur.
 +
 +       ​ONLINE Indicateur montrant si l’instance Linux utilise en ce moment le processeur.
 +
 +       ​CONFIGURED
 +              Indicateur ​ montrant si l’hyperviseur a alloué le processeur au matériel virtuel sur lequel l’instance Linux est exécutée.
 +              Les processeurs configurés peuvent être définis en ligne par l’instance Linux. Cette colonne ne contient des  données ​ que
 +              si le système matériel et l’hyperviseur permettent l’allocation dynamique de ressource processeur.
 +
 +       ​POLARIZATION
 +              Cette  colonne contient des données pour les instances Linux exécutées sur du matériel virtuel avec un hyperviseur pouvant
 +              modifier le mode distribué de processeur (polarisation). La polarisation peut être une des suivantes.
 +
 +              horizontal ​ La charge est partagée entre tous les processeurs disponibles.
 +
 +              vertical ​   La charge est concentrée sur peu de processeurs.
 +
 +              Pour le mode vertical de polarisation,​ la colonne montre aussi le degré de concentration :  high,  medium ​ ou  low.  Cette
 +              colonne ne contient des données que si le système matériel et l’hyperviseur permettent la polarisation processeur.
 +
 +              MMHZ   ​La ​ valeur ​ maximale en mégahertz pour le processeur. Utile quand lscpu est utilisé comme outil de collecte de ren‐
 +                     ​seignements pour l’inventaire matériel. Remarquez que la valeur en mégahertz est dynamique et pilotée par l’état du
 +                     ​processeur (« CPU governor ») en fonction du besoin actuel de ressources.
 +
 +OPTIONS
 +       -a, --all
 +              Inclure ​ les  lignes pour les processeurs en ligne et hors ligne dans la sortie (par défaut pour -e). Cette option ne peut
 +              être indiquée qu’avec les options -e ou -p.
 +
 +       -b, --online
 +              Limiter la sortie aux processeurs en ligne (par défaut pour -p). Cette option ne peut être indiquée qu’avec les options -e
 +              ou -p.
 +
 +       -c, --offline
 +              Limiter la sortie aux processeurs hors ligne. Cette option ne peut être indiquée qu’avec les options -e ou -p.
 +
 +       -e, --extended[=liste]
 +              Afficher les renseignements sur le processeur au format lisible.
 +
 +              Si  l’argument ​ liste  est omis, toutes les colonnes ayant des données disponibles sont incluses dans la sortie de la com‐
 +              mande.
 +
 +              Quand l’argument liste est indiqué, la chaîne d’option, le signe égal (=) et liste ne doivent pas contenir ​ d’espace. ​ Par
 +              exemple : « -e=cpu,node » ou « --extended=cpu,​node ».
 +
 +       -h, --help
 +              Afficher un texte d'aide puis quitter.
 +
 +       -p, --parse[=liste]
 +              Optimiser la sortie de la commande pour faciliter l’analyse.
 +
 +              En  absence d'​argument liste, la sortie de la commande est compatible avec les versions précédentes de lscpu. Dans ce for‐
 +              mat compatible, deux virgules séparent les colonnes de cache de processeur. Si aucun cache de processeur n'​est ​ identifié,
 +              la colonne est omise.
 +              Si l'​argument liste est utilisé, les colonnes de cache sont séparées par des deux-points (:).
 +
 +              Quand  l’argument ​ liste est indiqué, la chaîne d’option, le signe égal (=) et liste ne doivent pas contenir d’espace. Par
 +              exemple : « -p=cpu,node » ou « --parse=cpu,​node ».
 +
 +       -s, --sysroot répertoire
 +              Collecter les données de processeur pour une autre instance Linux que celle utilisée pour la commande lscpu. Le répertoire
 +              indiqué est la racine du système de l’instance Linux à inspecter.
 +
 +       -x, --hex
 +              Utiliser des masques hexadécimaux pour les ensembles de processeurs (par exemple 0x3). Par défaut, l'​affichage est au for‐
 +              mat liste (par exemple 0,1).
 +
 +       -V, --version
 +              Afficher les informations sur la version et quitter.
 +
 +BOGUES
 +       La vue d'​ensemble de base de la famille, du modèle, etc., de processeur n’est toujours relative qu’au premier processeur.
 +
 +       ​Quelques fois sous Xen Dom0, les résultats du noyau sont incorrects.
 +
 +       Sur matériel virtuel, le nombre de cœurs par socket, etc., peut être faux.
 +
 +AUTEUR
 +       Cai Qian <​qcai@redhat.com>​
 +       Karel Zak <​kzak@redhat.com>​
 +       Heiko Carstens <​heiko.carstens@de.ibm.com>​
 +
 +VOIR AUSSI
 +       ​chcpu(8)
 +
 +DISPONIBILITÉ
 +       La commande lscpu fait partie du paquet util-linux, elle est disponible sur <​ftp://​ftp.kernel.org/​pub/​linux/​utils/​util-linux/>​.
 +
 +TRADUCTION
 +       Cette page de manuel a été traduite et est maintenue par Florentin Duneau <fduneau AT gmail DOT com> et les membres de  la  liste
 +       <​debian-l10n-french ​ AT  lists  DOT  debian DOT org>. Veuillez signaler toute erreur de traduction par un rapport de bogue sur le
 +       ​paquet manpages-fr-extra.
 +
 +
 +
 +util-linux ​                                                   janvier 2013                                                      LSCPU(1)
 +
 +</​code>​
  
  • man_de_lscpu.txt
  • Dernière modification: 2016/03/30 15:33
  • (modification externe)